SUPPRESSION DES TATOUAGES A PARIS

Le détatouage à Paris est une procédure effectuée pour tenter de faire disparaître un tatouage non désiré. Les techniques les plus couramment utilisées pour le détatouage à Paris sont la chirurgie au laser, le retrait chirurgical et la dermabrasion.

L’encre du tatouage est située sous la couche supérieure de la peau. Le détatouage est donc plus compliqué et plus coûteux  que l’application initiale du tatouage.

Si vous êtes intéressé par le détatouage, consultez un médecin spécialiste de la peau (dermatologue) pour connaître les possibilités qui s’offrent à vous. N’essayez pas d’enlever le tatouage par vous-même. Les crèmes de détatouage à faire soi-même et autres traitements à domicile ne sont pas efficaces et peuvent provoquer des irritations de la peau ou d’autres réactions.

Pourquoi le faire le détatouage à Paris

Si vous regrettez un tatouage ou si vous n’êtes pas satisfait de son apparence, vous pouvez envisager de le faire disparaître. Le tatouage s’est peut-être effacé ou estompé, ou vous estimez qu’il ne correspond plus à l’image que vous avez de vous-même.

Le détatouage à Paris peut également être important si vous avez une réaction allergique au tatouage ou d’autres complications, comme une infection.

Risques

Une cicatrice est probable après la plupart des types de détatouage. Une infection ou une modification de la couleur de la peau sont également possibles.

Comment se préparer pour le détatouage à Paris

Si vous envisagez d’enlever un tatouage, consultez un dermatologue. Le dermatologue sera en mesure de vous expliquer les options de détatouage et de vous aider à choisir la méthode qui sera probablement la plus efficace pour votre tatouage.

Par exemple, certaines encres de tatouage réagissent mieux que d’autres au traitement laser. De même, les petits tatouages peuvent être de bons candidats à l’ablation chirurgicale, tandis que d’autres sont simplement trop grands pour être retirés au scalpel.

Ce à quoi il faut s’attendre

Le détatouage à Paris se fait généralement en ambulatoire, sous anesthésie locale. Les techniques courantes de détatouage sont la chirurgie au laser, l’ablation chirurgicale et la dermabrasion.

  • Chirurgie au laser

Les lasers, qui délivrent de l’énergie en une seule et puissante impulsion, sont le traitement le plus couramment choisi pour l’élimination des tatouages. Un type spécial de laser, appelé “Nd:YAG Q-switched”, peut être utilisé sur les peaux plus foncées pour éviter de modifier de façon permanente le pigment de la peau.

Avant le traitement au laser, la peau est anesthésiée par une injection d’anesthésique local. Ensuite, une puissante impulsion d’énergie est appliquée au tatouage pour chauffer et défragmenter l’encre du tatouage. Les tatouages multicolores peuvent nécessiter un traitement avec plusieurs lasers et différentes longueurs d’onde.

Après l’intervention, vous pourrez constater un gonflement et peut-être des cloques ou des saignements. Une pommade antibactérienne peut aider à la guérison. Il vous faudra probablement plusieurs séances pour éclaircir le tatouage, et il ne sera peut-être pas possible de l’effacer complètement.

  • Détatouage à Paris chirurgical

Lors de l’ablation chirurgicale, la peau est anesthésiée par une injection d’anesthésique local. Le tatouage est retiré à l’aide d’un scalpel, et les bords de la peau sont cousus ensemble. Après l’intervention, une pommade antibactérienne favorise la cicatrisation.

Le détatouage chirurgical est efficace, mais il laisse une cicatrice et peut n’être pratique que pour les petits tatouages.

  • Dermabrasion

Pendant la procédure de dermabrasion, la zone tatouée est généralement refroidie jusqu’à ce qu’elle soit engourdie. La peau tatouée est ensuite “poncée” en profondeur à l’aide d’un appareil rotatif à grande vitesse muni d’une roue ou d’une brosse abrasive. Cela permet à l’encre du tatouage de s’écouler à travers la peau.

Une douleur et une irritation seront ressenties dans la zone affectée pendant plusieurs jours après l’intervention. La récupération peut prendre deux à trois semaines au maximum. Comme les résultats sont imprévisibles et moins efficaces qu’avec le laser ou une combinaison de laser et d’excision, la dermabrasion n’est pas une option courante.

Résultats

Les tatouages sont conçus pour être permanents, et il est difficile de les faire disparaître complètement. Certaines cicatrices ou variations de la couleur de la peau sont susceptibles de subsister, quelle que soit la méthode spécifique de détatouage utilisée.